Nos propositions pour une politique monétaire au bénéfice des peuples

Dans le contexte de déflation et de stagnation économique actuel, il y a plusieurs manières de réorienter l’argent créé par le Quantitative Easing de la BCE en contournant les risques posés par le QE conventionnel tout « développant l’économie ». Nous regroupons les approches principales (et leurs multiples variantes) en 3 stratégies principales, qui sont des alternatives au QE documentées.propositions-slide

Verser un dividende monétaire à tous les citoyens

Similaire à l’helicopter money proposé par Milton Friedman en 1969 puis popularisée par Ben Bernanke comme outil de lutte contre la déflation, il s’agit d’abonder les comptes en banque de chaque citoyen d’une somme d’argent nouvellement créé. Cette stratégie permettrait aux agents consommer plus et donc de produire un « choc de relance » pour enrayer la spirale déflationniste. Au delà de la stimulation de la demande à court terme, cette approche permettrait d’amorcer la mise en place, à terme, d’un revenu de base européen financé par une fiscalité européenne.

Le Green QE: financement monétaire pour la transition écologique

Le green QE consiste à utiliser la création monétaire de la BCE pour financer un plan massif d’investissement public dans la transition écologique et sociale de l’économie européenne. Ces investissements permettraient non seulement de sortir du marasme économique que subit l’Europe depuis près de 10 ans, mais aussi d’amorcer enfin la transformation profonde de l’économie pour qu’elle devienne sobre en ressources, qu’elle respecte les grands équilibres planétaires tel le climat et que les richesses soient mieux réparties. Ce plan d’investissement redonnera du sens au projet européen et de l’espoir à tous. Les commandes générées créeront de l’activité, de l’emploi et donc une hausse des recettes fiscales, participant au rééquilibrage des forces entre Etats et marchés. Elles donneront de la visibilité et de la confiance aux industriels et permettront de structurer et de rendre compétitives les filières d’avenir en développement à l’échelle mondiale notamment depuis l’accord de Paris issu de la COP21.

Plusieurs organisations et personnalités ont fait des propositions de green QE telles la Fondation Nicolas Hulot dans un rapport (publié en 2011 et mis à jour en mai 2016), l’Eurodéputée anglaise Molly Scott Cato via le rapport rédigé par l’économiste Victor Anderson.

Le ‘Strategic QE’: orienter la création monétaire vers les services et investissements publiques stratégiques

Le Strategic QE consiste à financer directement des investissements publics, qu’ils soient en faveur de la transition écologique, de l’amélioration des services publics ou des infrastructures. La grille de critères pour sélectionner les projets à financer serait orientée par des problématiques sociales comme l’emploi, la réduction des inégalités ou l’accès aux services. La New Economics Foundation notamment a largement documenté le Strategic QE dans un rapport de 2013.

La coalition QE pour le peuple regroupe des défenseurs de chacune de ces propositions, sous des formes variées.

A guide to public money creation

Retrouvez plus de détail sur chacune d’elles dans leurs pages dédiées :

Aller plus loin :